Nous avons publié des versions revues de la Politique de confidentialité et de la politique en matière de cookies d'OMRON. Votre utilisation de nos produits et services est soumise à ces dispositions revues.

Ce site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies qui a été revue en mai 2018.

Autoriser les cookies
Activity-monitoring

L'activité physique

L'étude WHO définit l'activité physique par les mouvements du corps produits par les muscles du squelette qui nécessitent une dépense énégétique, y compris les activités effectuées tout en travaillant, en jouant, en effectuant des tâches ménagères, en voyageant ou en s'amusant.

Qu'est-ce que l'activité physique ?

Le terme "d'activité physique" ne doit pas être confondu avec "l'exercice" qui représente une sous-catégorie de l'activité physique qui est programmée, structurée, répétée et qui a pour objectif de se maintenir en forme ou d'améliorer sa condition physique. L'activité physique qu'elle soit modérée ou intense est bénéfique à la santé¹.

Bénéfices

Une activité physique régulière d'intensité modérée - telle que la marche, le vélo ou le sport - a des effets bénéfiques sur la santé¹. Pratqier une certaine activité physique est mieux que de ne rien faire du tout.

Un niveau d'activité physique régulier et adapté :

  • améliore la forme cardiorespiratoire et musculaire,
  • améliore la santé fonctionnelle et celle des os,
  • réduit les risques d'hypertension, de maladies coronariennes, d'AVC, de diabète, de cancer du sein ou du colon, de dépression,
  • réduit les risques de chutes et les probalités de fractures vertébrales ou de la hanche,
  • et est essentiel pour l'équilibre énérgétique et le contrôle du poids. *

Les risques liés à un manque d'activité physique

Globalement 23% des adultes ne sont pas suffisament actifs. L'activité insuffisante constitue l'un des 10 risques majeurs de décès à travers le monde.
De plus, l'activité physique insuffisante est un facteur de risque clé en matière de maladies non transmissibles (MNT), telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète. l'activité physique est très bénéfique pour la santé et contribue à limiter les risques de MNT.

Quel niveau d'activité physique est recommandé?

L'étude WHO recommande¹ :

Pour les adultes âgés de 18 à 64 ans

Il est recommandé de pratiquer une activé physique d'intensité modérée d'une durée de 150 minutes par semaine ou bien 75 minutes d'activité physique intense par semaine ou encore une combinaison d'activité modérée et intense.
Pour davantage d'effets bénéfiques sur la santé, les adultes doivent au moins effectuer 300 minutes par semaine d'activité physique d'intensité modérée.
Il est utile de pratiquer des activités participant au renforcement musculaire au moins 2 fois par semaine, en faisant travailler les principaux groupes de muscles.

Pour les adultes âgés de plus de 65 ans

Il est recommandé de pratiquer une activé physique d'intensité modérée d'une durée de 150 minutes par semaine ou bien 75 minutes d'activité physique intense par semaine ou encore une combinaison d'activité modérée et intense.
Pour davantage d'effets bénéfiques sur la santé, les adultes doivent au moins effectuer 300 minutes par semaine d'activité physique d'intensité modérée.
Les personnes ayant un déficit de mobilité doivent accomplir une activité physique au moins 3 jours par semaine pour améliorer l'équilibre et prévenir les chutes.
Il est utile de pratiquer des activités participant au renforcement musculaire au moins 2 fois par semaine, en faisant travailler les principaux groupes de muscles.
L'intensité des différentes formes d'activité physique varie selon les personnes. Afin d'être bénéfique pour la santé cardiorespiratoire, toute activité doit être pratiquée au moins pendant une durée de 10 minutes à la suite.

Références :
¹WHO, Physical Activity Facts, sheet N° 385, January 2015

 Cette page a été mise à jour le 30/07/2015 16:43:25