Nous avons publié des versions revues de la Politique de confidentialité et de la politique en matière de cookies d'OMRON. Votre utilisation de nos produits et services est soumise à ces dispositions revues.

Ce site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies qui a été revue en mai 2018.

Autoriser les cookies
OMRON nebulizer for asthma

Asthme

L'asthme est une maladie respiratoire généralement caractérisée par une inflammation chronique des voies respiratoires. Une crise d'asthme survient lorsque les symptômes de l'asthme s'aggravent brusquement.

Qu'est-ce que l'asthme ?

L'asthme est une maladie respiratoire généralement caractérisée par une inflammation chronique des voies respiratoires. Les voies respiratoires enflammées gonflent, se resserrent et produisent une quantité excessive de mucus, ce qui rend l’inspiration et l’expiration difficiles. Les personnes asthmatiques doivent lutter pour respirer. Lorsque les symptômes de l'asthme s'aggravent brusquement, ils provoquent une crise d'asthme. Pendant une crise d'asthme, les voies respiratoires sont gonflées et le mucus est plus épais que la normale.

Symptômes

Une inflammation et une hyperréactivité des voies respiratoires sont généralement des signes et des symptômes de l'asthme, mais elles ne sont pas nécessairement suffisantes pour poser un diagnostic d'asthme. Le diagnostic de l'asthme doit aussi reposer sur l'historique des symptômes respiratoires, notamment la respiration sifflante, l'essoufflement, l'oppression thoracique, la toux et la limitation variable du flux ventilatoire. Ces symptômes sont communs à l'asthme chez les enfants et chez les adultes.

Certains symptômes de l'asthme sont caractéristiques des maladies respiratoires. La probabilité d’un diagnostic d'asthme augmente si les caractéristiques suivantes accompagnent les symptômes :

  • Plusieurs symptômes (respiration sifflante, essoufflement, toux, oppression thoracique et limitation du flux ventilatoire), en particulier pour l'asthme chez les adultes.
  • Les symptômes s'aggravent souvent la nuit ou tôt le matin.
  • Les symptômes varient dans le temps et en sévérité.
  • Les symptômes sont déclenchés par des infections virales (comme le rhume), de l’exercice, une exposition à un allergène, des changements météorologiques ou des irritants tels que les gaz d'échappement de voiture, la fumée et les odeurs fortes.

Éléments déclencheurs

L'apparition des symptômes de l'asthme peut être provoquée par plusieurs facteurs auxquels les voies respiratoires enflammées sont sensibles. Ils sont connus sous l'appellation d'éléments déclencheurs de l'asthme. Les éléments déclencheurs les plus fréquents de l'asthme sont les suivants :

  • Les allergènes comme les acariens, les blattes, les pollens, les moisissures, le poil des animaux domestiques et les rongeurs
  • Les irritants véhiculés dans l'air comme la fumée de cigarette, le brouillard urbain, les fumées, la poussière et la combustion du bois et du charbon de bois
  • Les affections respiratoires sous-jacentes comme le rhume, la grippe, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), le syndrome de chevauchement de l'asthme et de la BPCO (ACOS), le reflux gastro-œsophagien (RGO) et des problèmes de sinus
  • L'exercice
  • Les changements météorologiques
  • L'expression d'une émotion forte comme le rire, le stress et les pleurs
  • Les médicaments auxquels le patient asthmatique est sensible, comme l'aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ainsi que les médicaments qui aggravent les symptômes de l'asthme, comme les bêtabloquants
  • D'autres éléments déclencheurs de l'asthme comme les sulfites contenus dans les aliments et les changements hormonaux pendant le cycle menstruel

Causes et facteurs de risque

Bien que la cause de l'asthme ne soit pas claire, l'asthme peut se développer en fonction de facteurs liés au patient et de facteurs environnementaux. Les facteurs liés au patient prédisposent les individus à développer de l'asthme ou les en protègent. Ces facteurs liés au patient incluent :

  • Atopie (antécédents familiaux d'allergie)
  • Hyperréactivité des voies respiratoires
  • Poids faible ou élevé à la naissance
  • Prématurité
  • Tabagisme maternel et parental
  • Consommation élevée de sel et régime alimentaire riche en sel en général
  • Possession d'animaux domestiques
  • Obésité
  • Lait maternel
  • Hypothèse de l'hygiène
  • Stress

Les facteurs environnementaux influencent la susceptibilité de développer de l'asthme chez les individus prédisposés, accélèrent l'exacerbation de l'asthme et/ou sont responsables de la persistance des symptômes de l'asthme. Ces facteurs environnementaux incluent :

  • Les allergènes intérieurs (comme les acariens et le poil des animaux)
  • Les allergènes de blattes et les champignons (comme les moisissures et les levures)
  • Les allergènes extérieurs (comme les pollens, les moisissures, les levures)
  • Les sensibilisants professionnels
  • La fumée de tabac
  • La pollution de l'air
  • Les infections respiratoires (comme la pneumonie atypique et les infections virales)
  • Les orages

Traitement

Le traitement de l'asthme vise à contrôler les symptômes plutôt qu'à soigner l'affection. L'asthme peut être traité à l'aide de médicaments de contrôle à long terme et de médicaments à soulagement rapide.

Les médicaments de contrôle à long terme aident à réduire l'inflammation des voies respiratoires et à prévenir les symptômes de l'asthme. Ces contrôleurs de l'asthme à long terme sont les suivants :

  • Les corticostéroïdes inhalés préviennent et réduisent le gonflement des voies respiratoires, et diminuent la quantité de mucus présent dans les poumons. Ces médicaments de contrôle à long terme traitent l'asthme de façon très efficace.
  • Une combinaison de corticostéroïdes inhalés et d'un bêta-agoniste à longue durée d'action relâche les muscles lisses afin d'ouvrir les voies respiratoires. Ces médicaments ne doivent pas être pris séparément.
  • L'omalizumab (anti-IgE) empêche le déclenchement des symptômes de l'asthme dû à une allergie en bloquant l'anticorps responsable des allergies. L'anti-IgE est administré sous forme d’une injection toutes les 2 ou 4 semaines et ne l'est que si les médicaments contre l'asthme ne parviennent pas à contrôler efficacement les symptômes de l'asthme.
  • Les modificateurs des leucotriènes réduisent le gonflement à l'intérieur des voies respiratoires et relâchent les muscles lisses. Ces médicaments se présentent sous forme de pilules ou de liquide.
  • L'acide cromoglycique, qui est un médicament non stéroïdien inhalé, prévient le gonflement des voies respiratoires provoqué par un élément déclencheur de l'asthme.
  • La théophylline ouvre les voies respiratoires en relâchant les muscles lisses. La théophylline se présente sous la forme de comprimés, de capsules, de solution et de sirops.
  • Les corticostéroïdes oraux, pris sous forme de pilules ou en liquide, sont utilisés comme traitement à long terme de l'asthme sévère lorsque les crises d'asthme ne répondent pas aux médicaments contre l'asthme.

Les médicaments à soulagement rapide ou les médicaments de secours peuvent être utilisés pour soulager rapidement les symptômes de l'asthme susceptibles de s'exacerber. Ces médicaments à soulagement rapide de l'asthme sont les suivants :

  • Les bêta-agonistes à courte durée d'action relâchent rapidement les muscles lisses entourant les voies respiratoires et diminuent le gonflement. Ces médicaments sont les médicaments à soulagement rapide de premier choix.
  • Les anticholinergiques ouvrent les voies respiratoires en relâchant les muscles lisses autour des voies respiratoires et réduisent la production de mucus. Ces médicaments agissent plus lentement que les bêta-agonistes à courte durée d'action.
  • La combinaison d'un anticholinergique et d'un bêta-agoniste à courte durée d'action est également utilisée comme médicament à soulagement rapide pour l'asthme. Elle se présente sous la forme d'un inhalateur ou d'un nébuliseur pour inhalation.

Outre les médicaments, le patient ou les parents du jeune patient doivent jouer un rôle actif pour contrôler l'asthme, avec l'assistance d'un médecin et d'autres prestataires de soins de santé, en créant un plan d'action contre l'asthme. Le plan doit fournir des directives relatives à la prise de médicaments, à l'éviction des éléments déclencheurs de l'asthme, au contrôle de l'activité physique, au suivi du contrôle de l'asthme, aux réactions à l'aggravation des symptômes et aux soins d'urgence.

Références :

  1. Asthma and Allergy Foundation of America. (2015, September). Asthma treatment. Extrait de http://www.aafa.org/page/asthma-treatment.aspx
  2. Asthma and Allergy Foundation of America. (2015, September). What causes or triggers asthma? Extrait de http://www.aafa.org/page/asthma-triggers-causes.aspx
  3. Asthma and Chest Care Foundation. (2007). Asthma the basic facts. Extrait de http://www.chestcarefoundation.org/files/basic.pdf
  4. Global Initiative for Asthma. (2017). Global strategy for asthma management and prevention. Extrait de http://ginasthma.org/2017-gina-report-global-strategy-for-asthma-management-and-prevention/
  5. National Institutes of Health. (2014, August 4). How is asthma treated and controlled? Extrait de National Heart, Lung and Blood Institute: https://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/asthma/treatment