Nous avons publié des versions revues de la Politique de confidentialité et de la politique en matière de cookies d'OMRON. Votre utilisation de nos produits et services est soumise à ces dispositions revues.

Ce site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies qui a été revue en mai 2018.

Autoriser les cookies
OMRON nebulizer for chronic sinusitis

Sinusite chronique

La sinusite chronique ou la rhinosinusite chronique est une inflammation du nez et des sinus paranasaux. L'affection est plus inflammatoire qu'infectieuse.

Qu'est-ce que la sinusite chronique ?

La sinusite chronique, aussi appelée rhinosinusite chronique, est un type de rhinosinusite. La sinusite chronique est une affection qui se traduit par une inflammation du nez et des sinus paranasaux. La sinusite chronique est plus inflammatoire qu'infectieuse et ses symptômes durent de 8 à 12 semaines. Les sous-types de la rhinosinusite chronique sont la sinusite chronique sans polypose nasale, la sinusite chronique avec polypose nasale et la sinusite fongique allergique.

Symptômes

Pour poser le diagnostic de sinusite chronique, il faut que soient présents deux symptômes majeurs de la sinusite chronique ou plus. Ces symptômes majeurs de la sinusite chronique sont :

  • Écoulement mucopurulent antérieur, postérieur ou les deux
  • Obstruction nasale
  • Douleur au visage et mal de tête
  • Amoindrissement du sens du goût et de l'odorat
  • D'autres signes et symptômes de la sinusite chronique peuvent être les suivants : toux, mal de gorge, mauvaise haleine, douleur au niveau de la mâchoire supérieure et des dents, fatigue, mal aux oreilles et douleurs au ventre.

Causes et facteurs de risque

Les causes courantes de la sinusite chronique sont des polypes nasaux, une déviation du septum nasal (la cloison séparant les narines), des infections des voies respiratoires, des allergies comme le rhume des foins ou la rhinite allergique, et d'autres affections comme la fibrose cystique, le reflux gastro-œsophagien ou le reflux acide ou une infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

La probabilité de développer une sinusite chronique est augmentée par la présence d'affections telles qu'une anomalie des voies nasales, de l'asthme, une sensibilité à l'aspirine, un trouble du système immunitaire et un rhume des foins ainsi qu'une exposition régulière à des polluants tels que la fumée de tabac.

Traitement

Le traitement de la sinusite chronique comprend les médicaments suivants :

  • Les sprays nasaux corticostéroïdes topiques sont utilisés pour contrôler l'inflammation et prévenir la réapparition des polypes nasaux. Un court traitement à l'aide de corticostéroïdes oraux peut également réduire la taille des polypes nasaux. Toutefois, l'usage de corticostéroïdes oraux chez les enfants n'est pas recommandé en raison de leur impact sur la limitation de la croissance.
  • Les antihistaminiques sont bénéfiques pour les patients souffrant de sinusite chronique et présentant une rhinite allergique ou un rhume des foins sous-jacent. L'utilisation régulière d'antihistaminiques permet de combattre les symptômes omniprésents. L'innocuité de la cétirizine ayant été démontrée, elle est donc recommandée pour le traitement des symptômes chez l'enfant de moins de 6 mois. Il est possible d'utiliser un nébuliseur pour administrer les antihistaminiques afin de traiter les zones enflammées.
  • L'utilisation de solution saline nasale et d'irrigations salines nasales est une option pour le traitement de la sinusite chronique. Comme les recherches l'ont démontré, les irrigations salines à haut volume peuvent améliorer efficacement l'ensemble des symptômes de la sinusite chronique. La solution saline nasale peut être administrée à l'aide d'un nébuliseur.
  • L'utilisation d'antibiotiques pour le traitement de la rhinosinusite chronique n'a pas été approuvée officiellement, mais ils peuvent être utilisés pour traiter une infection attestée par un écoulement nasal.
  • Une chirurgie des sinus pourrait être nécessaire pour les patients présentant une polypose sévère. Elle élimine le mucus épaissi et restaure la perméabilité des sinus.
  • Les agents antileucotriènes comme le zafirlukast, le montélukast et le zileuton sont recommandés pour le traitement des polypes nasaux.
  • La désensibilisation à l'aspirine et la thérapie à l'aspirine sur une base quotidienne peuvent être utilisées pour traiter les patients présentant une maladie respiratoire exacerbée par l'aspirine, uniquement s'il n'existe aucune contre-indication à la thérapie à l'aspirine.
  • Les antifongiques, dont la terbinafine par voie orale et l'amphotéricine B topique, n'ont montré aucune efficacité dans le traitement des patients souffrant de rhinosinusite chronique et ils ne sont donc pas recommandés.

Références :

  1. Dykewicz, M. S., & Hamilos, D. L. (2010). Rhinitis and sinusitis. J allergy Clin Immunol, 125(2), S103-S115.
  2. Lohia, S., Schlosser, R. J., & Soler, Z. (2013). Nasal saline for allergic rhinitis. Cochrane Database of Systematic Reviews, 1(9), 1-7. doi:10.1002/14651858
  3. Marrs, T., Anagnostou, K., & Fox, A. T. (2013). Optimising treatment of allergic rhinitis in children. Practitioner, 257(1762), 13-18.
  4. Mayo Foundation for Medical Education and Research. (2016, July 1). Symptoms and causes. Extrait de Mayo Clinic : http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/chronic-sinusitis/symptoms-causes/dxc-20211170